[Etude] Le Neurofeedback et les troubles anxieux

Dernière mise à jour : avr. 13

Alors ici il s'agit d'études scientifiques qui ont permis de mettre en évidence que les protocoles utilisés en neurofeedback ont amenés des changements positifs dans le cadre des troubles anxieux.


La science l'affirme donc : sur 8 études contrôlées, 7 trouvent des changements positifs sur le trouble anxieux au moyen de protocoles de Neurofeedback spécifique (Alpha/thêta).


Nous le dire c'est bien, mais le vivre c'est encore mieux.

Que nous raconte ces études ?


Et bien simplement que l'ensemble des patients qui ont suivi des séances de neurofeedback ont observés une baisse de leur médication et ont eu des améliorations significatives de leur MMPI. Le MMPI (l'inventaire multiphasique de personnalité du Minnesota) est un questionnaire de personnalité à visée descriptive, diagnostique et thérapeutique, permettant d'identifier la dynamique psychologique du sujet questionné. Et bien sur l'ensemble des patients tous ont pu identifier des évolutions sur cette échelle alors que pour les patients contrôles et bien ils n'y a pas eu d'évolution constatée.

(les patients contrôles sont les patients à qui on fait croire qu'ils suivent la thérapie mais en faite non, cela permet de voir s'il y a des évolutions impliquant uniquement la thérapie).



On a donc plusieurs études qui assurent que dans le cas de troubles anxieux, le neurofeedback est une alternative efficace à la médication.


Ce n'est pas juste nous, praticien qui le disons, mais bien un ensemble de scientifiques qui ont réalisés plusieurs études sur le sujet et sont tous arrivés à la même conclusion : le neurofeedback est efficace.


Maintenant il faut juste informer les personnes qui pourraient en bénéficier au lieu de prendre des antidépresseurs.


Bonne lecture

Etudes :

46 vues0 commentaire